•  
  •  

Qui sommes nous ?

Face à la visibilité de l’Islam dans l’espace public et à l’accroissement des besoins des musulmans en matière d’encadrement religieux, la formation des cadres religieux est devenue une priorité. Afin de pallier aux carences dans le secteur de la formation des cadres religieux musulmans et de remédier aux carences dont souffre le statut de l’imamat constatés par les différentes composantes musulmanes de la Région Lorraine, il n’y a nul doute quant à la nécessité de disposer d’une structure de formation et d’accompagnement des cadres religieux.

Historique

L’idée de ce projet ne date pas d'aujourd'hui : depuis quinze ans, plusieurs réflexions donnant lieu à diverses initiatives se sont succédées, toutes en rapport avec cet impératif de création d’une instance de référence éducative et religieuse.

Dans la lignée de louables tentatives pour réaliser cet ambitieux projet, une nouvelle initiative a été relancée fin 2013 par un groupe d’Imams et d’Aumôniers de la région : dans un cadre totalement indépendant et neutre, invitation a été adressée à tous les Imams et Aumôniers de la Région à afin de réfléchir ensemble sur les modalités de création d’une telle instance.

Après plusieurs rencontres fécondes organisées à Metz (57) et à Nancy (54) depuis Février 2014, un Conseil est enfin né le jeudi 8 Mai 2014, avec l’élection d’un bureau exécutif. Ce Conseil a été́ nommé : Conseil Lorrain des Imams, Aumôniers et Prédicateurs (C.L.I.A.P.). En septembre 2014, le C.L.I.A.P. a été́ officiellement reconnu par les autorités juridiques compétentes.

Cette initiative, unique en France et en terre concordataire de Moselle, vise à coordonner les efforts des imams et des aumôniers dans le domaine du culte, à répondre aux différentes interrogations qui se posent aux membres de la communauté́ musulmane et à former les imams et les aumôniers pour leur permettre d’exercer leur métier dans les meilleures conditions. Ce Conseil vise - entre autres - à contribuer à l’essor spirituel et au rayonnement scientifique et éducatif des musulmans de la Région, en leur assurant une référence attendue autant que nécessaire en matière de culte et d’éducation civique et religieuse.

Dans cette perspective, le C.L.I.A.P. se veut être une instance neutre et indépendante, force de proposition, de partage et de coopération, ouverte à tous les talents, les bonnes volontés de la Région. Il compte parmi ses membres des Imams, Prédicateurs et Aumôniers, hommes et femmes adhérant à la Charte du Conseil.

Lors de sa constitution, à la base des besoins recensés le C.L.I.A.P. a élaboré un programme de formation clair qu’il se propose de réaliser concrètement :

Le principal objectif est de coordonner des actions communes entre les imams et de renforcer les liens de fraternité et de solidarité entre les lieux de culte de la Région Lorraine. Le second objectif est d’accompagner les Associations Musulmanes dans une co-construction de leur démarche de recrutement et de remplacement des Imams. Enfin, le troisième grand objectif est de renforcer les liens cordiaux avec les autres communautés ethniques, religieuses et culturelles de notre pays. Pour ce faire, le C.L.I.AP. participe au dialogue inter religieux et œuvre pour atténuer les préjugés ambiants à l’égard de l’Islam.

Depuis sa création, le C.L.I.A.P. a organisé douze séminaires de formation autour de thématiques complémentaires et variées : volets sociétaux, théologiques et culturels animés par des experts et des universitaires, spécialistes du domaine. Plusieurs acteurs religieux d’autres confessions, des élus locaux et des universitaires connus ont été invités pour participer à nos séminaires.

Soucieux des grands défis à relever, malgré le peu de moyens financiers et professionnels dont il dispose, le C.L.I.A.P. vise à améliorer ses dispositifs de formation et à professionnaliser son travail. Il compte élaborer d’autres projets ambitieux dans un futur proche. En effet si le métier de l’imamat évolue, la réflexion sur la formation de l’imam doit aussi se transformer au niveau de ses objectifs et de ses ambitions, ainsi que dans ses formes, ses outils, dans ses structures et dans sa conception pédagogique.